Étape 2 – Villefagnan(17)-St Amand de Coly(24)
182km/1800m+/7h00

 

Timing respecté pour le départ de ce matin, à 8h25 nous avons quitté Villefagnan. Température clémente, ciel couvert, vent de face. Les automatismes sont intégrés jour après jour, le peloton est discipliné et l’ambiance est détendue mais studieuse. La campagne charentaise a supplanté le bocage des Mauges, le décor est toujours vert, mais le remembrement est passé par ici. Les champs de céréales se succèdent, l’horizon est dégagé, les alentours sont déboisés. Les parcelles de blé, d’avoine et d’orge bordent la route. Les coquelicots se disputent à la luzerne. Les graminées sauvages envahissent les fossés en dansant sous la brise. L’ambiance est champêtre et nous filons face au vent. Chacun rempli sa part du contrat, les relais sont plutôt efficaces pour un peloton de novices.

11133849_430531647125057_5300359271536465224_nUn dimanche matin à traverser les Charentes, c’est un peu la traversée du désert, les villages semblent à l’abandon, oubliés du monde. A la mi-journée les premières longues côtes sont apparues à l’heure où le soleil à tenter ses premières percées. Les premières longues descentes aussi, dans un registre plus ludique. La pause bienvenue du midi sur les bords de La Dronne, près d’un barrage a regonflé le groupe. Poulet, salade, pastèque, fromage, miel, confiture, coup de rouge, tout y passe. Le vélo est un sport étonnant, on pourrait manger toute sa famille. La dépense énergétique est telle que la faim est énorme. La montre gps/cardio indiquait 7000m calories brûlées dans la journée. Je reprends donc un verre de vin rouge !!

Gégé a sorti son vélo du camion pour rouler l’après-midi avec nous. La Dordogne et son Périgord noir nous ont fait changer d’univers en quelques kilomètres, l’horizon est devenu boisé, le décor forestier, vert. D’énormes et magnifiques bâtisses de pierre sans vie occupent la campagne. Les vergers de noyers ont évincé les blés, les foins sont déjà fauchés, le cycle de la vie est formel, on roule vers le sud. Quel bonheur de filer en groupe sur l’asphalte, dans ce décor insolite. Les longues descentes sont autant d’opportunités de tester nos montures. Comme des gamins nous jouons. Mais la beauté de l’étape et l’enthousiasme qu’elle a suscité en chacun d’entre nous aujourd’hui trouvent une juste balance dans sa difficulté et sa longueur.

Ce n’est qu’après 7h00 en selle, sous le soleil pour finir, et une très très longue journée néanmoins magnifique que nous avons rallié Saint-Amant de Coly. Ce hameau classé plus beau village de France est une pure merveille. Tout le monde va bien, nous espérons n’avoir pas pioché trop dans les réserves. Je ressens pour ma part que les 25km quotidiens supplémentaires par rapport à l’édition 2013 risquent de rentrer en ligne de compte à un moment ou à un autre. La question est de savoir quand. Demain nous filons vers le Lot et Garonne avec sans aucun doute un nouveau decor, des dénivelés supplémentaires et mille autres surprises.

Merci à tous de suivre, croyez bien que c’est une source de motivation sans égal.
« Le vélo est un curieux véhicule. Son passager est son moteur » John Howard

Les albums de la journée :
-VH2 – Van Halen
-Live – Willy de Ville
-Bleu pétrole – Alain Bashung
-London Calling – The Clash
-Titles – Kollektiv Turmstrasse

1518750_430160530495502_9183557958809223567_o11210429_430531623791726_8512182347224674945_n

Related Post